Test du Circle Pad Pro pour Nintendo 3DS


Nouveau Circle Pad Pro par Nintendo

Voici la bête !

J’aime Nintendo plus que mes propres parents, mais force est de constater que la firme japonaise est devenue experte dans un domaine très particulier : la sortie de produits non finis.

Ce mauvais élève qu’on aime tant

Qui ne se souvient pas du Ram Pack de la Nintendo 64, de la pocket camera du Game Boy, des nombreuses version de la DS ou plus récemment du Wii Motion Plus?

Qu’il s’agisse d’une mise à niveau technologique, d’améliorations esthétiques ou de l’adjonction de gadgets peu convaincants, la plupart des stimulations de vente entreprises par Nintendo a porté ses fruits.

Ratés ou utiles, une multitude d’accessoires et d’upgrades Nintendo a atteint un statut d’objets cultes dans le coeur des joueurs. A la manière d’un héros qui acquiert un super pouvoir, booster sa console est un moment magique pour un enfant. Enfin, ça l’était pour moi, à l’époque ou j’avais 90% de mes cadeaux à Noël après des mois à baver devant les pages de Console +.

Moralité : à chaque accessoire, c’est la passion du jeu qui prend le dessus et on baisse son pantalon sans sourciller pour l’acheter, et on continue à acheter du Nintendo en sachant qu’on achète un objet non abouti. Tous complices du Marketing !

Le Circle Pad Pro (CPP)

P comme pro. Mon dieu : un accessoire destiné aux pro gamers… ou comment justifier ce nouvel accessoire en misant sur sa capacité à combler les attentes des joueurs les plus exigeants.

Le CPP est donc un second stick qui vient se greffer à la 3DS, répondant ainsi aux hurlements qui ont accompagné la sortie de la dernière portable de Nintendo.

En effet, moi le premier, je suis tombé de mon canapé en constatant la connerie intersidérale des concepteurs de la 3DS : à l’heure des jeux en 3D temps réel, après les années de frustrations subies en jouant à la PSP sans second stick et alors que Nintendo a été un précurseur dans l’utilisation d’une caméra libre dès la N64, ils nous présentent une nouvelle console sans ce composant essentiel.

Hideo Kojima, génie ultime du jeu vidéo, a été un des premiers à déplorer l’arrivée du CPP, affirmant que ce stick aurait dû être intégré à l’origine dans la console, ce qui aurait grandement simplifié l’ergonomie de son remake de Metal Gear Solid 3 : Snake Eater. Et je le comprends, je n’ai pas pu tenir plus de 3 minutes sur la démo du jeu. La frustration était trop grande.

Une nouvelle génération de jeu

Le CPP en action !

Mais comme je l’ai dit plus haut, cette absurdité n’a pas empêché à la 3DS de faire un carton. La console a eu les gros jeux qu’il fallait et a fait forte impression grâce à la 3D sans-lunettes avec des jeux aux angles de caméra souvent fixes ou automatisés.

Néanmoins, avec Resident Evil Revelations, Snake Eater donc,  ou encore Kid Icarus Uprising, l’heure est venue pour la 3DS de faire face à son pire ennemi : l’exploration avec une caméra libre.

Pour n’exclure aucun joueur, ces jeux sont bien sûr conçus pour être jouables (non sans frustration) sans CPP, notamment en usant du stylet pour bouger la caméra dans Kid Icarus, mais la plupart de ces titres justifient cet accessoire!

Face au monstre

N’allons pas par douze chemins : le CPP est un monstre. Son clipsage à la console la rend monumentale : c’est la fin du nomadisme absolu pour la portable de Nintendo. Il faut de la grosse poche ou tout simplement un sac pour transporter le bazar, et il faut surtout du courage pour oser sortir cet attirail dans les transports. La PS Vita, critiquée pour son côté massif, en devient anorexique.

Déjà que la 3DS est vraiment moyenne niveau design avec beaucoup trop de renfoncements inutiles, je ne vous raconte pas le carnage une fois la fusion opérée.

Toujours plus fort : une fois le CPP en place, les accès à l’interrupteur Wi-Fi et au port cartouche n’est plus possible.

Ca continue avec la compatibilité : des vendeurs m’ont expliqué que les CPP non officiels Nintendo ne seront parfois pas compatibles avec les jeux. A confirmer, mais encore un boulet en plus pour ce produit dans la jungle des accessoires console.

Et pour finir en beauté et faire pleurer la personne investie dans l’informatique verte que je suis : le CPP nécessite une pile AAA pour fonctionner. Oui, c’est le cumul des mandats des erreurs de conception, dans la bonne lignée des manettes de la Wii.

Soyons de bonne foi

J’arrête de déverser mon venin. Ce n’est pas sans honte que j’annonce que cet accessoire présente certaines qualités. Listons-les.

Je le confesse, j’ai de grandes mains. Et avec le CPP, la console prend des allures de pad. Le confort d’une manette, c’est quand même autre chose !

Alors OK, je rouspétais concernant la pile nécessaire au fonctionnement du mastodonte, mais il est bon de rappeler qu’elle suffit à jouer pendant près de 20 heures, donc c’est pas la fin du monde si on est un habitué des piles rechargeables.

Le CPP n’est pas qu’un stick en plus : c’est aussi 2 nouvelles gâchettes en plus des deux tranches originales. De quoi multiplier les interactions et s’affranchir de certaines interactions avec l’écran tactile.

Encore une fois, nous sommes face à un produit qui malgré sa laideur et son encombrement présente des avantages indéniables. J’ai pu le tester et il se pourrait même que je l’achète pour une utilisation à domicile uniquement, à condition de le planquer dès que j’ai des invités.

Conclusion

Je finirai cet article par une interrogation : en commercialisant ce produit, Nintendo risque de diviser les possesseurs de la 3DS et de fatiguer un peu les développeurs. Doit-on s’attendre à des jeux compatibles uniquement avec le Circle Pad Pro comme on a pu voir des jeux uniquement compatible avec le Wii Motion Plus? Les concepteurs feront-ils toujours l’effort de réfléchir à des jouabilités alternatives?

Tout ce que je sais, c’est que le confort apporté est réel pour certains jeux, notamment sur Resident Evil Revelations. Si j’avais disposé du CPP pour essayer Snake Eater 3D, il est évident que l’expérience eut été bien plus intéressante. Je sens donc que je vais craquer.

Verdict : accessoire recommandé pour les fous de jeux 3D. Se renseigner sur le gameplay d’un jeu pour juger de l’intérêt du produit. Le produit officiel est tout de même vendu autour de 30 euros.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s